Le climat du Val de Loire

Globalement tempéré, le climat du Val de Loire est océanique en région nantaise et en Anjou, alors qu’une influence continentale apparaît du Saumurois jusqu’à la Touraine, les flux océaniques étant progressivement arrêtés par le relief des collines.

Des confins de la Touraine au Centre, le climat se modifie pour devenir semi-continental avec une influence océanique de plus en plus limitée.

La Loire et ses nombreux affluents jouent un rôle modérateur appréciable : en favorisant l’existence d’une multitude de microclimats propices à la culture de la vigne, elle contribue à la très grande diversité des vins. Leur effet tampon est déterminant dans l’élaboration des vins mœlleux et liquoreux.

En Nantais, les vignes courent sur les coteaux ensoleillés, rafraîchies par les influences océaniques. Le vignoble connaît donc de grandes variations d’ensoleillement et de précipitations selon les années, ce qui marquent les millésimes.
L’Anjou se caractérise par un climat océanique : hivers peu rigoureux, étés chauds avec un bon ensoleillement, et de faibles écarts thermiques ; à noter certains microclimats très secs où s’épanouit une flore méditerranéenne.
En Saumurois, les collines freinent les vents d’ouest, le climat devient semi-océanique et les variations saisonnières sont naturellement plus marquées.
C’est également le cas de la Touraine qui se situe au carrefour des influences océaniques et continentales. La succession de vallées orientées est-ouest, où l’influence continentale est plus atténuée, favorise l’existence de microclimats particulièrement propices à la culture de la vigne.

D’une manière générale, cette région se caractérise également par une très grande variété de microclimats, selon les différences d’altitude et d’orientation des coteaux et par une influence plus ou moins marquée du vent dominant, la bise du nord-est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *