Château Kirwan

Charmes et élégance d’un grand du Médoc

C’est la famille Schÿler qui est dépositaire de ce vin sensuel et élégant depuis plus d’un siècle. Visite d’un grand cru classé en terre médocaine.

CONTACT
Château Kirwan
33460 Cantenac
Tél. 05 57 887 100
Fax 05 57 88 77 62
www.chateaukirwan.com

medocC’est sans doute la route des vins la plus prestigieuse au monde. Les portails évoquent des noms porteurs de rêve, les vignes imposent le respect et l’admiration. Cette route du Médoc commence par son appellation communale la plus célèbre, Margaux et c’est avant même de pénétrer dans la cité éponyme qu’il faut tourner, à Cantenac, pour découvrir un des domaines les plus emblématiques, le Château Kirwan. Ce troisième cru classé est de ceux qui ne trompent pas. Ici, tout est ciselé, pensé, jusqu’à ce bassin unique de récupération des eaux qui draîne les parcelles placées au-dessus du domaine. On y sent la patte de l’homme, qu’il fut architecte, vigneron ou même jardinier. Tous les propriétaires qui se sont succédé dans cette noble bâtisse ont apporté leur pierre à cette édifice planté au milieu des vignes. Une identité qui se ressent fort naturellement jusque dans le vin de cette grande maison. “Derrière chaque cru, il y a une personnalité, rappelle Nathalie Schÿler. Le vin, c’est un produit sensible, artistique, mais c’est aussi quelque chose d’authentique.” Depuis 1882, ce sont les Schÿler, grande famille de négociants bordelais, qui ont les clés du Château Kirwan (voir historique). “Nous avons cette chance unique de grandir dans ce château, de faire les vendanges et d’entendre parler de vin, dans plusieurs langues, depuis que nous sommes enfants.”

LA FINESSE DU PETIT VERDOT

 

Inscrits dans les gênes familiaux, le vin est, ici, particulièrement révéré et discuté. “L’assemblage, c’est toujours une décision de groupe. C’est une recherche de l’équilibre, de l’harmonie qui est passionnante. Le vin, c’est complétement musical, il faut que les notes glissent du début à la fin.” Les meilleures parcelles composeront le grand cru
classé, les autres iront alimenter le second vin, “Les charmes de Kirwan”.

D’une année sur l’autre, il y au moins un paramètre qui change peu. Le pourcentage de petit verdot, exceptionnellement élevé dans Château Kirwan est de 10%. “Nous avons la chance de disposer de deux parcelles très vieilles qui, au fil du temps, donnent des vins de plus en plus beaux.” Ce petit verdot est tellement magique qu’il se retrouve souvent exclusivement dans le premier vin. A l’avenir, certaines replantations pourraient même se faire au détriment de quelques parcelles de cabernet-franc avec le cépage méconnu du Bordelais qui apporte toujours des notes emplies d’élégance.
HISTORIQUE

Consommateurs éclairés de vin, les Anglais ont tôt fait de convoiter quelques parcelles de vignes intéressantes. Ainsi, en 1751 Sir John Collingwood achète des terres au
noble de Lassalle. Neuf ans plus tard, à sa mort, c’est son gendre, le marchand irlandais, Mark Kirwan qui héritait du précieux domaine. Il en fera le grand vin que l’on sait. Classé en 1855 dans cette nouvelle classification des “Grands Crus”, Château Kirwan était racheté la même année par la famille Godard. C’est d’ailleurs Camille Godard, illustre personnage bordelais et botaniste à ses heures qui dessina le fameux parc. En 1882,à sa mort, il lègue le château à la ville de Bordeaux qui confie la commercialisation des vins à la maison de négoce “Schröder & Schÿler”. Dès 1926, Armand Schÿler achète ce château qui est toujours la propriété familiale.

“Ce qu’il y a d’admirable avec la vigne, c’est qu’elle vous donne constamment des leçons d’humilité. C’est le temps qui parle. La vie d’un homme, c’est la vie d’une parcelle. Les choix que l’on fait commencent à porter leurs fruits dans 15 ou 20 ans. C’est la génération suivante qui pourra juger de notre oeuvre .” Une chose est certaine, à Kirwan, ce travail collectif et familial ne laisse jamais les oenophiles indifférents. Chaque année, ils sont d’ailleurs plus de 5000 à effectuer la visite du château et
des chais.

VISITES
La magnifique propriété de Kirwan accueille le public avec des possibilités d’accueil personnalisé et de réceptions. Le parc, par exemple, se prête à des piqueniques étonnants. Bien sûr, des dégustations sont au programme.

LE NEZ DE JEFFERSON

Futur président des Etats-Unis et amateur de grands vins, Thomas Jefferson avait profité d’un voyage bordelais pour découvrir quelques châteaux du Médoc en 1787.
“Quirouen en seconde qualité derrière Margaux, La Tour, Haut-Brion et La Fite.” Ses impressions retranscrites étaient explicites et pleines d’augure puisque les quatrev vins cités en première position deviendront sept décennies plus tard, les quatre premiers crus classés, ce qui constitue aussi un classement de choix pour Kirwan d’après
un oenophile averti.

PRODUCTION

Le Château Kirwan, c’est environ 200.000 bouteilles par an, dont la moitié pour le premier vin et l’autre moitié pour le second vin, baptisé “Les charmes de Kirwan”.

Surface : 37 ha Cépages : 40% en cabernet-sauvignon, 30% en merlot, 20% en cabernet-franc, 10% en petit verdot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *