Champagne Roederer

L’âge de cristal

Grande Maison de champagne, fière de son indépendance, Roederer incarne la pérennité champenoise avec, au sommet de la pyramide des produits, un vin d’exception, Cristal.

CONTACT
Champagne Louis Roederer
21, boulevard Lundy
51053 Reims
Tél. 03 26 40 42 11
www.champagneroederer.com

Roederer CristalMoment délicat. Intense émotion. Le voile se déchire, doucement, patiemment. Ouvrir un précieux flacon de Louis Roederer, cuvée Cristal, n’est pas un cérémonial banal. Mis en scène jusque dans ses atours, ce vin de prestige n’a jamais laissé un palais indifférent. Sorties de leur robe quasi transparente, les premières gouttes offrent aux papilles aiguisées un bonheur prononcé, l’impression d’un équilibre immuable, d’une élégance à son paroxysme. Fin et délicat, Cristal de Roederer a réussi là où Napoléon avait échoué.

LE PRIVILÈGE DES TSARS DE RUSSIE

Refoulée des terres de Russie, la grande armée n’aura pas eu le privilège de Louis Roederer, accueilli par le tsar comme un prince, cinquante ans après la terrible déroute. Marché principal à l’exportation pour la Maison Roederer, la Russie francophile apprécie par dessus tout ce vin champenois. Une relation qui va plus loin avec l’élaboration d’une cuvée spéciale qui, en 1876, prendra place dans une nouvelle bouteille distinctive en cristal. Après octobre rouge, le marché russe s’effondra naturellement mais la Maison Roederer trouva avec la révolution soviétique l’opportunité de commercialiser dans le monde ce qu’elle savait faire de mieux, la cuvée Cristal.

SAGESSE ET AMBITION

Toujours familiale et indépendante, cette Maison créée en 1876 qui a pris le nom de Roederer en 1833, a bâti son succès avec sagesse et ambition. Sage fut la décision d’acquérir au fil du temps un grand nombre de vignobles parmi les grands crus que compte la Champagne. Aujourd’hui, cette situation exceptionnelle permet à Roederer de contrôler la plus grande partie de sa production. La cuvée Cristal, par exemple, n’est produite qu’avec les crus maison. Ambitieuse, cette
marque a réussi le pari de la reconnaissance internationale, doublé d’une vision stratégique étonnante, celle de la diversification. Avec des vignobles en Californie (Roederer Estate, Scharffenberger Cellars), dans le bordelais (Château Haut-Beauséjour et Château de Pez à Saint-Estèphe et Jean Descaves à Bordeaux), en Provence (les célèbres domaines Ott) et au Portugal (Adriano Ramos- Pinto), Roederer a bâti un édifice solide auquel il convient d’ajouter un autre champagne réputé, Deutz. Désormais dirigée par Frédéric Rouzaud, la célèbre Maison rémoise n’a qu’une envie, pérenniser cette philosophie de la qualité pour le plus grand bonheur des amoureux des grands vins de Champagne.

EN CHIFFRES

Vignoble : 202 ha.
Stock : 15,5 millions équivalent bouteilles.
Ventes 2005 : 2,83 millions de bouteilles soit 1% des ventes mondiales de champagne.
Répartition des ventes : 32 % en France et 68 % à l’export.

DEGUSTATION
BRUT PREMIER

assemblage : 1/3 de chardonnay et 2/3 de pinots (dont 10 à 15 % de pinot meunier).
arômes : notes d’aubépine, d’amandes et de pain grillé.
accords mets et vin : en apéritif, avec certains poissons et crustacés.

BRUT MILLÉSIMÉ 1999

assemblage : 66 % de pinot noir, 34 % de chardonnay.
arômes : fruits mûrs légèrement alcoolisés (cassis, cerise à l’eau-de-vie), puis à l’aération, arômes toastés et boisés.
accords mets et vin : crustacés, poissons en sauce, viandes blanches, foie gras poêlé.

BRUT ROSÉ MILLÉSIMÉ 1999

assemblage : 70% de pinot noir, 30% de chardonnay.
arômes : fruits rouges suivis de notes légèrement végétales et de notes plus chaudes et plus mûres (confiture, pain d’épice).
accords mets et vin : saumon, viandes, fromages à pâte molle, desserts aux fruits rouges, peu sucrés.

BRUT BLANC DE BLANCS MILLÉSIMÉS 1999

assemblage : 100 % chardonnay.
arômes : floraux et minéraux suivis de notes de fruits secs, amandes et frangipane.
accords mets et vin : crustacés, poissons, fromages de chèvre.

CRISTAL BRUT MILLÉSIMÉ 1999

assemblage : 55% de pinot noir et 45% de chardonnay (parcelles du vignoble Roederer exclusivement)
arômes : intenses de fleurs blanches, d’agrumes et fruits rouges suivis d’arômes de maturité plus chauds, toastés et boisés.
accords mets et vin : caviar, poissons, coquillages et crustacés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *