Blaye, citadelle de grands vins girondins

En rouge ou blanc, les vins de Blaye expriment la richesse d’une histoire et la diversité de ses terroirs à flanc de Gironde..

blayeCe n’est plus tout à fait un fleuve, mais ce n’est pas encore l’océan. La Gironde, fruit du mariage de Garonne et de dame Dordogne, brasse ses millions de mètres cubes à double-sens. Cet estuaire, dont la puissance des eaux a de tout temps suscité peur et admiration, a modelé un paysage qui se savoure pleinement lorsque la brume a décidé de faire place. Ici, à Blaye, sur les contreforts d’une citadelle ancrée à jamais par Vauban, le prince des fortifications,
on devine au loin les contours d’une rive gauche réputée pour son vignoble, celui de Médoc. Mais, sur cette terre qui tutoie la puissance majestueuse des flots descendus des Pyrénées et du Massif Central, la vigne a également pris racine. Plus tôt qu’ailleurs.

EN CHIFFRES

Environ 800 viticulteurs produisent de l’AOC Côtes de Blaye (dont lamoitié en cave coopérative).

Superficie de l’aire de production : 5773 ha (rouge) et 216 ha (blanc)
Production vin rouge : 267923 hl
Production vin blanc : 10458 hl
Part à l’exportation : 120000 hl

 

Déjà les Grecs y auraient pris pied. Les Romains, c’est sûr ont vite mis à profit ces coteaux bercés par un ensoleillement optimal, adoucis par les brumes matinales, protégés de bien des vents. Réduits aux abords des ports d’embarquement, ce vignoble recommença à gagner peu à peu sur les terres jusqu’à atteindre son apogée au milieu du XIXe siècle. Hélas, comme dans la plupart des autres vignobles français, le phylloxéra fit chuter la production jusqu’à 10% à peine de la récolte normale. Redressant la barre, rouvrant les portes du commerce extérieur (vers les Pays- Bas, l’Angleterre ou l’Allemagne), les vins du Blayais entraient dès 1908 dans le cercle des Appellation
d’Origine Bordeaux puis intégraient, dès 1935 le rang d’AOC nouvellement créée.

CONTACT
Maison du vin de Blaye
11, cours Vauban
BP 122 33390 Blaye
Tél. 05 57 42 91 19
Fax 05 57 42 85 28
www.premieres-cotes-blaye.com

Loin de s’endormir sur leurs lauriers et leur terroir exceptionnel, un groupe de jeunes vignerons a permis, à compter de 1987, d’impulser un nouveau mouvement tendu vers l’optimisation de la qualité. Parmi lesévolutions notables figure la revalorisation de l’AOC Blaye dont le cahier des charges hautement qualitatif promet cette appellation à un bel avenir. Associée à la vitalité des appellations Côtes de Blaye et Premières Cotes de Blaye, l’étiquette“Blaye” entend bien conforter son statut de citadelle dans le giron des grands vins de Bordeaux.

L’ABECEDAIRE DES VINS DE BLAYE
CÉPAGES BLANCS

La muscadelle : sans doute originaire de Gironde, ce cépage permet de donner des vins peu acides et légèrement aromatiques avec des notes d’acacia ou de chèvrefeuille.
Le sauvignon : cépage typique du Bordelais, il offre une palette aromatique exceptionnelle. Il est majoritaire dans la composition des vins blancs de Blaye et de Côtes de Blaye.
Le sémillon : souvent associé au sauvignon, c’est un cépage très productif qui donne des vins alcooliques mais peu acides.
Le colombard : d’origine charentaise, ce cépage donne des vins blancs nerveux, fins et corsés. Les arômes tirent surtout sur les agrumes (citron, pamplemousse) mais aussi sur des notes de pêche ou de fruits exotiques. Il est majoritaire dans la composition des vins blancs des Premières Côtes de Blaye.

CÉPAGES ROUGES

Le merlot : cépage vedette de la région bordelaise, il entre dans 60 % des assemblages des vins de Blaye. Il donne des vins alcooliques mais souples, plus légers sur sols alluvionnaires et sablonneux, plus tanniques sur sols argilo-calcaires. Ses arômes sont complexes et vont des fruits rouges à la truffe, en passant par le pruneau ou la réglisse.
Le cabernet-sauvignon : réputé pour donner des vins corsés et colorés, ce cépage apporte des aptitudes à la garde. Ses arômes qui s’affinent en vieillissant sont généralement ceux du cassis, de la mûre, du chocolat, de la réglisse ou de la truffe.
Le cabernet-franc : associé aux deux autres cépages, il donne des vins souples et colorés. Finesse et longue garde les caractérisent. Des arômes de fruits rouges, sous-bois, violette et cacao.
Le malbec : originaire du Quercy, ce cépage précoce donne des vins souples, colorés, riches en tannins. Ses arômes sont ceux du cuir ou du jasmin.

ETIQUETTES

Blaye : au bas de la hiérarchie blayaise jusqu’en 2000, cette appellation a été totalement refondue depuis l’an 2000. Avec un rendement moyen décennal de 51 hl/ha, une richesse naturelle en sucre et une mise en bouteille à la propriété après un délai minimal de 18 mois, ce nouveau cahier des charges redonne pleinement ses lettres de noblesse à l’appellation Blaye.
Côtes de Blaye : appellation qui ne concerne que des vins blancs.
Premières Côtes de Blaye : vinifiés traditionnellement puis élevés en fûts de chêne, ces vins rouges sont caractérisés par un nez puissant et une couleur profonde. Les vins blancs sont de couleur jaune pâle nuancée de vert avec un nez intense et une certaine nervosité en bouche qui lui donne du relief.

TERROIRS

Canton de Blaye : sols argilo-calcaires qui favorisent l’expression du merlot rouge
Saint- Ciers- sur- Gironde : sols caractérisés par des buttes argilo-graveleuses ou sabloargileuses
Saint- Savin- de- Blaye : c oteaux argilo-calcaires et argilograveleux côtoient des plateaux silico-argileux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *