28 bouteilles de whisky mises en vente pour l’achat d’une maison

Matthew Robson, un Anglais de 28 ans, a pris la décision de vendre sa collection de bouteilles de whisky pour s’offrir une maison. Depuis sa naissance, son père lui a offert une bouteille de single malt Macallan pour chaque anniversaire. Aujourd’hui, le lot des 28 grands crus écossais est estimé à 40 000 livres (soit environ 45 000 euros).

Une tradition écossaise

Le whisky provient de la distillerie Mascallan, située à Craigellachie dans la région du Speyside en Ecosse. C’est une des entreprises les plus importantes de la région, tant en production qu’en renommée. Elle a été l’une des premières distilleries écossaises à obtenir une licence légale, après sa fondation en 1824 par Alexander Reid.

Utilisant l’eau des sources situées sous son domaine, Macallan produit des whiskies single malt en utilisant les plus petits alambics commerciaux du Speyside. Leur taille et leur forme unique donnent aux vapeurs d’alcool un contact maximal avec le cuivre, ce qui permet de proposer des saveurs riches, fruitées et corsées. Pour déguster des grands crus de ce type, il est recommandé de bien choisir ses pierres à whisky (les glaçons sont à proscrire) et de prendre le temps de le déguster par gorgée sur la langue, puis sur le dessous, pour bien sentir tous les arômes.

La collection est en parfait état. Car si le jeune homme reconnaît s’être peu intéressé à ces cadeaux lorsqu’il était jeune, il a toujours suivi rigoureusement les instructions strictes de son père de ne jamais les ouvrir et de faire son possible pour les conserver dans un état neuf. Son père Pete, un Écossais originaire de Milnathort, avait acheté la première bouteille dans un souci de tradition consistant à « mouiller la tête du bébé ». Bien que son fils a reçu de nombreux autres cadeaux de sa part, il a jugé judicieux de lui offrir une bouteille à chaque anniversaire depuis sa naissance en 1992.

Un bénéfice conséquent

Une tradition qui pourrait aujourd’hui rapporter gros à Matthew Robson. La somme estimée par les experts, qui ont jugé sa collection sans défaut, devrait servir d’apport à l’achat d’une maison, une fois tous les grands crus vendus. L’homme enregistre un bénéfice important, étant donné que son père a déboursé 5000 livres au total durant ces 28 années.

C’est le courtier en whisky Mark Litter qui est chargé de vendre tout ce whisky. La valeur du Macallan a considérablement augmenté au cours de ces cinq à dix dernières années. Pour le courtier, avoir une collection aussi vaste de bouteilles est le véritable argument de vente de celles-ci. La collection de Matthew Robson a déjà suscité beaucoup d’intérêt, principalement de la part d’acheteurs de New York et d’Asie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *